ACCUEIL AGENDA SUPER 16 SWEET SIXTEEN ATELIERS INTERVENANTS DOSSIER DE PRESSE NOUS CONTACTER

Une traversée sonore politique et poétique de l’envers du décor
Parcours sonore proposé du vendredi 3 août au dimanche 5 août 2007 de 16h à 21h
dans le cadre du Festival Paris Quartier d’Eté
Départ : Palais de Tokyo – 13 avenue du Pt Wilson – Paris 16
Durée : environ 2 heures

POUR ECOUTER LES SEQUENCES DU PACOURS CLIQUER SUR UN NUMERO DE LA CARTE

Le16eme arrondissement évoque une double asymétrie : à l’échelle de la ville puisqu’il en concentre une grande partie des richesses et à l’échelle du Monde puisqu’il est à Paris un des lieux principaux du pouvoir diplomatique. Ponctué de signes, la traversée jouera de ces clivages et le fantôme sonore de la Goutte d’Or sera là pour rappeler qu’il existe un envers du décor.

Second Life. Au départ du Palais de Tokyo, on s’enfonce par de petites rues, très typiques de l’ambiance feutrée du 16e arrondissement, elles nous conduisent assez rapidement vers la place des Etats-Unis, un square douillet situé à l’abri du flot des voitures où sont réfugiées les ambassades des pays producteurs de pétrole… Puis on emprunte une série de places situées à la périphérie portant le nom de pays d’Amérique du Sud avant de se rapprocher du Palais de Chaillot en prenant le soin de contourner l’esplanade des droits de l’Homme.

L’or bleu. L’eau sera toujours présente, inaccessible, « latente », comme celle contenue dans un immense coffre-fort de pierre ou comme la fontaine de la place Victor Hugo qu’on voit au loin telle un mirage …
Vision oblique. On s’évitera tout effet spectaculaire. Le promeneur tournera autour des monuments touristiques (l’Arc de triomphe, la Tour Eiffel) qu’il abordera de biais en gardant la distance suffisante afin de désamorcer les effets de cliché.

Projet conçu et produit par le Collectif MU pour le Festival Paris Quartier d’Eté.

Sound Drop 2007 est produit dans le cadre d'un atelier de création radiophonique qui a associé 8 participants. Ils ont été accompagnés par les artistes dans le cadre de résidence à l'Institut des Cultures Musulmanes (18e) et au Palais de Tokyo (16e).
Une première version du parcours a été proposée à la Goutte d'Or en off de la Nuit Blanche 2005*. Certaines pièces de ce premier parcours figurent dans Super 16 et Sweet Sixteen.

1. RUE R.D. GALLIERA
« Monsieur Jacques » JASMINE PATAÀ (France / 2007) 6’15 - Atelier Sound Drop 2007

J'ai rencontré Jacques à la Goutte d'Or; dans l'atelier de couture de Talla. Nous avons discuté dans la rue, des lieux où il vit, de son travail au Musée Galliera. Un jour, j'ai traversé la rue, en quête de sa voix souriante. Je ne l'ai pas vu, mais on m'a parlé de lui...

2. RUE FREYCINET
« Doul's Freestyle » YASSINE BOUHOUIA (France / 2007) 1’54 – Atelier Sound Drop 2007

Doul, rappeur sénégalais rencontré à la Goutte d'Or, nous guide à travers son histoire dans ce court freestyle enregistré dans une épicerie africaine de la rue Doudeauville. 
« Le XVIIIème c'est l'Afrique ! »

3. PLACE DES ETATS-UNIS
« Vu de la fenêtre » ARNOLD PASQUIER (France / 2007) 7’47

Nous sommes dans le quartier de la Goutte d’Or, à Paris puis nous ouvrons sur d’autres villes, d’autres territoires. À chaque fenêtre, nous entendons un souvenir, tragique, quotidien, merveilleux. Ils racontent ce que l’on retient lorsque la question est posée : « Qu’est ce que vous avez vu ? », et ce que la mémoire, de la ville, conserve.
Pièce sonore réalisée dans le cadre de l’Atelier Sound Drop 2007 : par Bendder, Yassine Bouhouia, Alpha Kajler, Aude-Emilie Judaïque, Anne-Claire Laine, Jasmine Pataà sous la direction d'Arnold Pasquier.
www.arnoldpasquier.com

4. RUE PAUL VALERY
« Hear There » JEAN-PHILIPPE ROUX (France / 2007) 8’00

A travers le déplacement du corps, l'écoute construit un cadrage, comme un montage à partir d'évènements sélectionnés par notre attention. Hear There propose des plans sonores, comme on parle de plans dans un film : une femme descend les escaliers du métro, celui-ci arrive puis devient un scooter, un homme chante son accroche de vente, un rire... Chaque plan est isolé des autres par des périodes de silence qui laissent à l'auditeur le temps de percevoir les sons des lieux qu'il traverse ou d'entendre comment il s'en isole en portant un casque audio sur les oreilles. Hear There présente l'écoute d'un quartier comme une construction, un montage inachevé puis réalisé par l'auditeur qui traverse d'autres lieux.
Prises de son : Jean-Philippe Roux et Aude-Emilie Judaïque
www.jeanphilipperoux.com / www.purepresence.eu
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

5. RUE GEORGES VILLE
« Aaahhh fric » AUDE-EMILIE JUDAÏQUE (France / 2007) 5’32 – Atelier Sound Drop 2007

"L'histoire peu reluisante de l'immigration africaine en France. Du déracinement à l'insertion, "Ahhh-fric" évoque les désillusions de l'exil, les dysfonctionnements du système d'intégration: tout est cassé, rouillé, grince ou coince. A l'arrivée l'Eldorado n'est qu'illusion, un mirage qui peut coûter cher: logements de fortune, emplois précaires, statut social dégradé... Les inégalités perdurent."

6. RUE LEROUX
« Coupédécalé » UN CADDIE RENVERSE DANS L’HERBE (Espagne / 2007) 4’54

La fête de la Goutte d’Or, il y avait beaucoup de morceaux de coupé decalé diffusés via des lecteurs de cassettes, et à la source de l'enregistrement il y a déjà des bruits, une chose que j'aime: la mélange des cris des enfants et la mauvais qualité du son forment partie de la pièce. 
www.oozebap.org

7. PLACE DU VENEZUELA
« Duet trio for metal fences » COTI (France / 2007) 4’03

Un duo entre une clôture métallique de la Goutte d'Or et une autre du 16ème arrondissement. L'expérience peut être amplifiée si vous mettez votre tête en contact avec la clôture qui est en face de vous et que vous écoutez le morceau au casque. Les sons et vous-même formez un trio. Pour Coti, cette pièce musicale est une petite île de tranquillité dans une grande ville qui ne s'arrête jamais.
www.cotik.com

8. AVENUE FOCH
« J’ai senti une oreille au sommet de ma tête » GORAN VEJVODA (France, 2005) 5’28

Une oreille au sommet de ma tête / enregistrer certains points choisis sur une carte / photographier le silence / nous étions trois hommes / puis quatre avec une femme / Cat une belle journée d’été / les gens étaient subjugués par la sphère microphonique / mais quand ils découvraient que ce n’était qu’un micro / ils s’en désintéressaient.
Tout s’en est allé / puis tout est revenu / j’ai pris ma paire de ciseaux audio / j’ai commencé à disséquer / tous ces sons de rien demandaient à être manipulés et re-traités / devenir des sons de quelque chose / la ville ne sonnait pas particulièrement bien ce jour-là / elle n’avait rien de spécial à dire / elle avait besoin d’un lifting sonore / elle réclamait à être re-énergisée / ré-grmisée.

9. RUE DE LA POMPE
« Goutte d'or area » ALPHA KAJLER (France / 2007) 5’07 – Atelier Sound Drop 2007

Une télé-transportation dans une mosaïque sonore, faite de fragments de couleurs d'odeurs et de chaleur de l’une des personnalités parisiennes, la Goutte d’Or.

10. ALLEE COURBET
« Noctuvirgule » JACK SAUVAGE (France / 2007) 2’21 – Atelier Sound Drop 2007

Une pause dans la nuit
Un instant calme
Une bulle de son pour s'évader, ne serait-ce qu'un temps

11. AVENUE VICTOR HUGO
« TranSape-rmx » GAËL SEGALEN (France / 2007) 8’07

« Comme toujours je suis bien habillé, c'est ancré en moi, c'est dans le sang, je pèse mes mots, la sape est universelle, je suis parmi l'un des tout premiers à avoir opté pour la chaussure sur pointure, quand je dis ça, c'est qu'à l'époque on allait chez le chausseur, on exposait la patte, il nous taillait une paire de chaussures à notre dimension ; aujourd'hui plein de congolais se permettent de faire ce style.
Pourquoi je dépense autant ? c'est parce que c'est la vie, c'est pas pour démontrer, c'est la fierté personnelle pour quelque chose que vous ne verrez nulle part ailleurs ».
être farot - farot, faroter (frimer), le boucantier achète des marques de luxe, la Société des ambianceurs et des personnes élégantes (SAPE), tout le monde sur son 31, ambiancer, un prêcheur de la Sapologie est venu en France pour sauver la jeunesse congolaise, l'humilité d'être fier, la fierté d'être humble.
Walter parisien sapé nous chronique ce style …. je me suis faite ambiancer.
mes remerciements à Walter, Julia, au Collectif MU et à ceux qui portent la voix

12. RUE DES SABLONS
« Interférences » BENDDER (France / 2007) 4’44 – Atelier Sound Drop 2007

Cette interférence radiophonique, cette onde rythmique et ethnique vient nous transporter. Elle nous ouvre les portes d'un autre territoire qui n'est pas si éloigné ...
www.bendder.com

13. AVENUE D’EYLAU
« Les 3 grâces de Barbès » DINAHBIRD (France / 2007) 6’13

Une boutique à Barbès. Trois femmes, trois nationalités différentes, observent les petits changements dans le quartier. Est-ce que c'est la France qui parle ?
www.radio1001.org

14. PLACE DU TROCADERO
« Paris pour tous » JEAN-PHILIPPE RENOULT (France / 2007) 3’31

« Février 1960, Martine Carol chante Paris.Août 2006, les Sans-Papiers de l'Eglise St-Bernard chantent Paris. 
Août 2007, à mon tour, je chante Paris… Paris pour tous. »
www.radio1001.org

15. JARDINS DU TROCADERO
« 1475speciez » WPMG (France / 2007) 11’48

La faune est souvent discrète dans la capitale, pourtant 1476 espèces animales cohabitent sauvagement avec les citadins.

16. JARDINS DU TROCADERO
« Sans titre (Habibi) » VINCENT VOILLAT (France / 2007) 3’02

« You are so beautiful to me, can’t you see, you’re everything I hope for, everything I need ». à Wassini.
http://www.voilla.tv

17. RUE FRESNEL
« Compost_16+18 » JOACHIM MONTESSUIS (France / 2007) 6’07

pièce d'écobruitisme réalisée à partir des enregistrements collectés par le Collectif MU dans le 16ème et le 18ème arrondissement durant l'été 2007.
Le compost est un procédé biologique de conversion et de valorisation de matières organiques en un produit stabilisé, semblable à un terreau.
www.autopoiese.org

18. ESCALIER MANUTENTION
« Walter_the_diceman_10000 » GAËL SEGALEN (France / 2007) 5’41

... flambe pour une épicière du 16 et lui offre le jeu de la vie.
plan séquence - restitué dans la durée de son enregistrement -

19. PALAIS DE TOKYO
« Sans titre » BERTRAND (France / 2007) 2’23